Accueil » Retour sur la Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25 des maisons Walter Van Beirendonck, Issey Miyake et Ungaro

Retour sur la Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25 des maisons Walter Van Beirendonck, Issey Miyake et Ungaro

Walter Van Beirendonck : une explosion de couleurs et de créativité

La Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25 a été marquée par le défilé de la maison Walter Van Beirendonck. Le créateur belge a une fois de plus surpris son public avec des créations audacieuses, colorées et décalées.

Le défilé a débuté avec des silhouettes oversized aux couleurs vives, rappelant la tendance streetwear qui perdure depuis plusieurs saisons. Les pièces étaient agrémentées de motifs géométriques et de slogans engagés, faisant référence à des problématiques sociétales actuelles.

Ensuite, Walter Van Beirendonck a proposé des tenues plus structurées, jouant sur les contrastes de formes et de matières. Les coupes étaient asymétriques, les volumes exagérés, pour créer une esthétique avant-gardiste et futuriste.

Issey Miyake : minimalisme et innovation

L’univers d’Issey Miyake s’est révélé une fois de plus lors de la Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25. Le créateur japonais a su allier minimalisme et innovation dans ses créations, offrant ainsi un défilé empreint de modernité.

Les premières tenues présentées étaient empreintes de simplicité, avec des coupes épurées et des couleurs neutres. Issey Miyake a ensuite introduit des pièces aux textures innovantes, utilisant des tissus techniques et des plissés graphiques.

La deuxième partie du défilé a mis en lumière le savoir-faire de la maison, avec des créations qui semblaient flotter sur les mannequins. Les vêtements étaient légers, aériens, créant une illusion de mouvement et de fluidité.

Ungaro : un hommage à l’élégance classique

La maison Ungaro a choisi de rendre hommage à l’élégance classique lors de la Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25. Les créations présentées étaient intemporelles, mettant en valeur la silhouette masculine dans toute sa splendeur.

Le défilé a démarré avec des costumes élégants aux coupes impeccables. Les matières nobles étaient à l’honneur, avec des vestes en velours, des pantalons en laine et des chemises en soie. La palette de couleurs était sobre, oscillant entre le noir, le gris et le bleu marine.

Ensuite, Ungaro a mis en avant des pièces plus décontractées, tout en conservant une certaine sophistication. Les pulls en cachemire, les pantalons en tweed et les blousons en cuir ont apporté une touche de modernité à l’ensemble de la collection.

La Fashion Week masculine automne-hiver 2024-25 a offert un panorama éclectique des tendances à venir. Walter Van Beirendonck a une fois de plus prouvé sa créativité débordante, mélangeant couleurs vives et messages engagés. Issey Miyake a su séduire avec ses créations minimalistes et innovantes, tandis qu’Ungaro a mis en avant l’élégance classique de la silhouette masculine.

Ces trois maisons ont su apporter leur vision unique de la mode masculin

A lire également